Foto

Photographer's Note

A French term similar to maquis, but the hottest and driest, stony or sandy hillsides; the garrigue has been heavily grazed by livestock for thousands of years.
En occupant la garrigue, les habitants se sont trouvés confrontés à l’omniprésence de la pierre. Leur ingéniosité sans limite leur a permis, par réutilisations multiples, de construire en pierre sèche des murs d’enclos, les clapas, des abris, les capitelles et les masets, des terrasses, et aussi d’empierrer les chemins.
Observez bien, au cours de vos promenades. Vous allez découvrir les témoignages de la vie et du travail des hommes, peut-être envahis par une végétation sauvage et odorante ; c’est un des charmes de la garrigue.
garrigue, formation végétale méditerranéenne basse, ouverte, laissant des plaques de sol nu, qui pousse sur un sol calcaire. La garrigue tire son nom de celui en patois languedocien désignant un de ses composants majeurs, le chene kermes (Quercus coccifera), ou garric, petit arbre de 2 m de haut. La garrigue couvre les substrats calcaires aux sols minces, appelés rendzines, ou colonise meme les roches en place.

Les plantes communes de la garrigue sont, hormis le chene kermes, des ligneux de petite taille : le ciste, la lavande, le romarin, la bruyere. Cette formation végétale constitue un des stades pionniers vers la reconstitution de la foret mais aussi une formation appelée secondaire, car elle est une conséquence de la dégradation de la foret liée aux coupes, au surpâturage, a la répétition excessive des incendies.

La garrigue est source de menus produits de cueillette : asperge sauvage, et aussi parfois de production artisanale : distillation de romarin. Elle offre une gamme étonnante de couleurs vives liées a la floraison des plantes a bulbe (orchidée, tulipe, urginée, etc.) et de parfums.

La région dominant la plaine littorale du Bas-Rhône-Languedoc, au pied des Cévennes, s'appelle les Garrigues.

Les Espagnols lui préferent le terme de matorral, les Grecs celui de phrygane. Ce paysage typique des rivages méditerranéens est un véritable révélateur des pressions millénaires exercées par des civilisations de paysans et de marins sur un milieu rendu fragile par les sécheresses estivales, la violence des pluies d'hiver et la vigueur des versants des chaînes de montagnes récentes.

dincmen, isabela_sor ha contrassegnato questa nota come utile

Photo Information
  • Copyright: Jagoda PC (JPC) Gold Star Critiquer/Silver Workshop Editor/Silver Note Writer [C: 66 W: 21 N: 45] (535)
  • Genre: Luoghi
  • Medium: Colore
  • Date Taken: 2004-09-05
  • Categories: Natura
  • Esposizione: f/3.2, 1/50 secondi
  • Versione Foto: Versione Originale
  • Date Submitted: 2005-02-25 8:53
Viewed: 4558
Points: 4
Discussions
  • None
Additional Photos by Jagoda PC (JPC) Gold Star Critiquer/Silver Workshop Editor/Silver Note Writer [C: 66 W: 21 N: 45] (535)
View More Pictures
explore TREKEARTH