Foto

Photographer's Note

L'histoire du cirque de Derborence est dominée par deux gros éboulements:

Le 23 septembre 1714, une grosse masse de rochers s'est détachée de la paroi sous le sommet des Diablerets, au Derotchieu. On voit très bien la niche d'arrachement. La masse est restée concentrée sur la rive gauche de cette niche puis elle s'étala sur la rive droite jusqu'au bord du vallon de Cheville à 1500 mètres plus bas, elle s'étala en forme de cône entre les Mayens de Derborence et le Godé, soit sur 1800 mètres de large. La plus grande partie des matériaux fut déposée sur ce territoire. Une certaine quantité cependant s'engouffra dans la partie étroite de la vallée et s'arrêta vers 1100 mètres après avoir parcouru 5 kilomètres et demi.

Selon les estimations, l'épaisseur de l'amoncellement des blocs entre le Godé et Derborence serait d'environ une centaine de mètres. Selon le témoignage du curé d'Ardon, monté deux jours après la catastrophe pour exorciser les diables de la montagne, 55 mayens furent recouverts et 14 personnes perdirent la vie. Seules 5 personnes ont été sauvées. Un deuxième éboulement se produisit au même endroit en 1749. La masse se précipita en tirant un peu sur la droite puisque c'est alors que se forma le lac de Derborence. 40 chalets et mayens furent ensevelis mais il n'y eut pas de victimes humaines, les montagnards voyant que les chutes de pierres se multipliaient avaient quitté les lieux avec le bétail.

GrahamB, Murmeli, sylvie ha contrassegnato questa nota come utile

Photo Information
Viewed: 1942
Points: 16
Discussions
  • None
Additional Photos by Raphael Richardet (Cpamoi) Gold Star Critiquer/Gold Star Workshop Editor/Gold Note Writer [C: 383 W: 305 N: 474] (10391)
View More Pictures
explore TREKEARTH